Peindre

On pense souvent à tort que la peinture c'est difficile. Je ne dis pas que c'est facile, ni même "oh admirez mon travail et ma technique parfaite..." je n'en suis pas là.
Il y a des choses à comprendre à l'usage, cela peu importe le style ou le médium.


On saisit les détails techniques quand on se plante et c'est vraiment pas marrant de se rendre compte après des heures d'acharnement qu'on a commencé par la fin.
Il y a des couleurs fortes, des couleurs faibles, diluer sa peinture la rend moins couvrante, on peut la saturer (ajout de blanc), trouver d'autres nuances et blah blah blah... Ce n'est qu'en essayant qu'on le constate et croyez moi se planter une fois suffit à ne plus refaire la même c*******.
Ce que j'essaie de dire c'est que la peinture c'est de la peinture et que ça sèche, et que, si l'on se trompe un coup de blanc par dessus et c'est reparti! C'est beaucoup d'expérimentations sans explosions. De plus le temps de séchage de l'acrylique (parce que je ne peins qu'à l'acrylique) relativement court ne met pas les nerfs à vifs à force d'attendre avant de pouvoir corriger ce qui ne va pas.

Il y a aussi une chose à avoir en tête, c'est que des fois il ne faut pas batailler, savoir arrêter et reprendre plus tard. Cela peut être le lendemain, la semaine d'après voir même des mois après, ce recule aidera pour la ou les prochaines fois.
Au pire, il arrive que ça ne marche tout simplement pas et qu'il faille passer à autre chose.


L'acrylique est un médium pratique qui rend l'accès à la composition en peinture plus facile pour ceux qui voudraient commencer. J'apprends encore et je pense pour toujours. On peut me reprocher une technique douteuse mais cette technique est la mienne.
 Je m'aide de photo mais n'essaie jamais de refaire la même chose parce que cela reviendrait à faire en moins bien ce qui existe déjà... Aussi copier n'est pas mal, de toute façon si on est un temps soit peu honnête  avec soi même (et les gens qui regardent), on évite de s'accaparer le travail d'un autre, l'important c'est de s'approprier la chose qui nous plaît en essayant d'y apporter sa "touche" (j'aime bien ce mot). Le style s'acquiert avec du temps, des échecs, et pour ma part un peu de bière...

YEAH man!

Partager

2 commentaires:

Mélissia's Art a dit…

J'aime bien le mot de la fin BIERE xD.
C'est vraiment sympa ce que tu écrit, c'est bizzare comment que je me sent concerné. Des fois c'est seulement quand j'ai fini le tableau que me rend comptes des erreurs de composition ou de maîtrise techniques ^^".
Mais bon sur les quelques toiles ou c'est arrivés c'était des commandes et ça leur plaisez. Le client est satisfait je ne vais pas m'en plaindre mais il est clair que c'est dur de savoir quand est fini un tableau quand est la dernière touche.

Je pense un jour écrire un article sur ce sujet par rapport à une nouvelle que j'ai lu de Balzac " Le chef-d’œuvre inconnu". Très bon écrit relatant de ce problème qui touche souvent l'artiste ^^

Sur ce à bientôt =)

Vaianu H. a dit…

Hey Mélissia,

c'est vrai que c'est difficile de savoir si la toile est finie ou non. Maintenant pour m'aider un peu je laisse traîner le tableau quelque part dans mon appart' d'où je peux le voir et parfois j'ai un "flash" et je sors le bordel (matériel de peinture) et je m'y remets.

Sinon y a aussi autre chose qui m'aide beauuuucoup, ce sont les clichés que je prends du tableau pendant que je le fais. C'est souvent avec mon portable que je fais ça. Je ne sais ce qui se passe mais il y une sorte de mise en abîme (image dans une autre image) qui met en évidence certains trucs comme:

"là c'est bof c'est un peu chargé et ici quelque chose cloche..."
ou "zut! Ce truc sur lequel je m'excite depuis si longtemps ben c'est pas terrible en fait, on le voit pas!"
et le pire "quelle bouze! allez hop! On recommence et on ne montre ça à personne!"

Je n'ai pas le courage de lire du Balzac mais je serai content de lire un article qui en traite ;)

Enregistrer un commentaire