ChikaBoOM BANG BANG!

ChikaBoOM BANG BANG!
acrylique sur toile
100X160

Avant de vous présenter la genèse de ce diptyque je dois rendre à César ce qui appartient à César. Je n'ai malheureusement pas pu prendre les clichés moi-même et j'ai donc pioché dans ce qu'internet me proposait.
La frégate c'est cette frégate et l'albatros c'est cet(te) albatros. Je remercie les photographes à qui je n'ai pas (encore) demandé l'accord. En même temps j'ai le sentiment de ne léser personne.
Je n'avais nullement l'intention de m'engager dans une oeuvre en deux parties.  Au départ de je voulais juste répondre à Phil mon ami blogger épistolaire qui me proposait qu'on... discute sur le thème qu'il avait travaillé dernièrement.

J'ai l'esprit de contradiction et je trouvais par hasard le cliché d'une frégate qui constituerait "une" réponse à son albatros. Les deux espèces sont opposés en tout point. L'un se trouve dans les eaux chaudes des tropiques et l'autre (plus téméraire!) niche plutôt aux pôles et sur une parties des Andes chiliennes. La frégate est noire et plutôt fourbe (il agresse les autres oiseaux pour leur voler leur proie), son sac gullaire lui donne un aire ostentatoire et obscène qui me plaisait beaucoup, alors que l'albatros jouit d'une image plus... lyrique.

c'est en visionnant cette video que le style picturale et l'allure de la frégate m'est venu. Je suis écolo (et j'assume) mais j'assume beaucoup moins de me rendre compte que les mégots de clope que je jette parfois dans une bouche d'égout se retrouveraient sans doute dans les entrailles de c'te pauvre bête! -Je promets d'arrêter au passage-

La frégate qui gonfle son sac gulaire est un courtisant. Je ne pouvais pas le laisser courtiser seul sans objet; il me paraissait plus juste de lui donner une sorte d'écho à tous ses efforts...

Le problème résidait dans le couple que je proposerais. Il faut surprendre par la liberté que nous offre la peinture et l'art en général. Je pensais aux contes de la Fontaine, aux élections présidentielles qui me faisaient douter de ma "franssitude" aussi certainement que je doute de mes capacité à être père, je pensais également aux choses que tout devrait opposer et qui promettent plus que ce qu'elle sont à condition de savoir les "voir" ensemble.

J'ai bien entendu beaucoup de mes états d'âmes du moment nichés dans cette composition. Je suis Tahitien en France, ma femme est Brésilienne en France et nous attendons ensemble un tétard à qui je devrais expliquer, un jour, que les bébés naissent dans des choux ou des roses et que c'est parce qu'une abeille a aimé une fleur...

C'est donc de cette manière que j'en venait à "une" albatros pour compléter cette improbable union.

Je me vois frégate et j'ai courtisé (et pécho!!!) une albatros.

Je prends des clichés de l'évolution de mes travaux afin de mieux comprendre ce qui ne va pas (mise en abîme de l'image dans l'image fort utile pour ceux qui n'aurait personne à qui demander...). C'est avec ces clichés que je réalisais avec peine et maladresse ce... "stop motion" (ce n'en est pas vraiment un mais je ne sais pas comment le nommer autrement).
Ce n'est sans d'autre prétention que de présenter le processus de peindre, des formes que ce processus peut prendre et démontrer que la peinture implique certains sacrifices utiles parce qu'il ne sert à rien de s'attacher aux choses inertes sans raison...


Je dédie cette video à ma femme, mes amis et à nos amis les bêtes.

video


Musique de Stefan Nordin "thank you smokey"

2 commentaires:

Phil Meyer a dit…

Salut Vaianu,

J'aime beaucoup le brin d'humour et d'autodérision de ces deux toiles: Reprendre un autoportrait et en faire UNE frégate et si je ne m'abuse une métaphore de ta femme et en faire UN albatros.

Et donner à chacun un air sexué.

Pour notre discussion artistico-lyrique, la sculpture est à Bordeaux ... et tes peintures me font entrevoir d'autres possibilités. Donc le café sera pour bientôt, dans la première semaine de juin, si j'attrape mon avion.

M@rEv' a dit…

Bravo Vaianu!!! Je ne me répèterai pas ici, mais juste bravo!!! À ta lecture, je découvre encore tout un tas de représentations cachées dans ce travail... C'est tout de même émouvant... Je préfère le terme anglais "moving", qui renvoie aussi l'idée de "remuant"...
Et c'est marrant aussi comme le genre des mots est à l'opposé de la représentation... Comme si la grammaire voulait empêcher le symbole qui n'en a rien à faire!!! LOL^^
Et puis toutes mes félicitations à Camilla et toi!!! C'est une merveilleuse nouvelle et je suis très heureuse pour vous... UN frégate et UNE albatros qui vont avoir un têtard!!! Quelle famille!!! Hihihi... Les unions improbables sont de celles qui donnent les plus beaux têtards!!!
Félicitations et plein de bonheur à tous les trois!!! Gros bizoo (^_^)*

Enregistrer un commentaire