"Messages des hommes vrais au monde mutant"

"Rumia l'oeuf de l'origine"
acrylique sur toile
92X65


C'est le titre d'un bouquin que j'ai lu il y a quelques années. C'est l'histoire d'une femme qui ne le savait pas mais qui était en quête d'elle même.
Le genre du roman oblige à certaines distorsions de la réalité et c'est sans surprise que de vives contestations se sont construites autour de la véracité de la quête initiatique que l'auteur nous vend.

Je veux rester loin des polémiques et je ne discuterai pas du vrai ou du faux de ce que nous propose cette femme (désormais riche). La seule chose qu'on peut lui reprocher est la seule chose à laquelle je lui porte tout mon intérêt; elle a su me faire "voyager" et c'est tout ce que je retiendrai.

Parce que je suis un peu lâche je fais toujours très attention à ce que j'écris pour éviter le besoin "anonyme" de certain à vouloir désoeuvrer  l'artiste qui a le courage d'exprimer sa perception du monde.


Internet est une source immense de "savoir" et de "désavoir". C'est donc avec précaution que j'en use.
Parce que je suis un bon "glandeur" je fais pas mal de recherche par internet (pour ne pas dire toutes, sauf si mon "papa que j'aime tant" a réussi à trouver et à m'expédier les livres dont j'ai besoin). Je découvre d'infinies variantes de légendes Polynésiennes et tout autant d'analyses de "spécialistes" qui tentent de trouver LA (une), vérité.

J'ai été étudiant médiocre en Anthropologie. j'ai obtenu ma licence à l'arraché et avec peine. Après chaque examen loupé mon orgueil se réfugiait là où il pouvait, en peinture.  Personne, tout Hercule qu'il soit ne serait en mesure de me déstabiliser ou de me reprocher erreur d'analyse, de lecture, d'appréciation ou je ne sais quoi. Je suis tout puissant dans ce que je propose mais dépendant de son accueil.
                               L'Artiste propose, celui qui regarde dispose...

"Rumia l'oeuf de l'origine" est la dernière peinture que je tenais à terminer avant l'envoi de mon dossier pour participer à l'exposition "Sur la route des contes de Polynésie". J'ai été flatté (et mon ego aussi) que l'on me contacte pour y participer.  J'ai une charge difficile: essayer d'engager celui qui regarde, dans un monde qui m'est à moi même opaque.

Dans les représentations Polynésiennes (d'une époque morte), le monde était à l'origine chaos et néant. Taaroa dieu de l'espace et du temps était lové dans un oeuf qu'il brisa.
De cette destruction du parfait, naissait le monde et toutes imperfections. La perfection ne se voit pas ne se conceptualise même pas. De toute cette imperfection naissait l'Hier. De toute cette imperfection naît l'Aujourd'hui...

Et c'est en misérable être imparfait que je peins cette "oeuf cosmique" qui est à l'origine du "elle" du "moi" et de "Livia".







PS: il y a cet inconnu lézard jaune que je voudrai rencontrer, j'aurais beaucoup à appendre de lui.


5 commentaires:

M@rEv' a dit…

Livia (^_^)*

Claire*R. a dit…

Tu écris bien!! J'aimerais avoir autant d'aisance pour l'écriture.
J'aime bien quand tu nous parles (écrit!) sur tes origines, ça me fait un peu penser aux amérindiens et aux Inuits d'ici, des peuples que j'admire beaucoup par leur spiritualité.
Tes oeuvres parles tout autant, elles me font voyager, j'aime!

Claire*R. a dit…

... dans mon "post" précédent, je remarque déjà des fautes d'orthographes que je ne peux pas corriger!! arrr...!

Vaianu H. a dit…

Claire,

je n'avais même pas vu de faute (y a une mais c'est parce que du coup j'ai cherché! ;).
De plus je ne m'arrête pas à ça, je suis une bille en orthograFFe...

Je suis content que les textes et tableaux te plaisent. J'y passe beaucoup (trop) de temps et bien sûr j'apprécie qu'on apprécie.

Je ne sais jamais comment commencer, ni comment je vais terminer un article. Un peu comme de l'écriture automatique je me lance et ne réfléchis pas trop. Il y a des choses qui ressortent et du coup je développe sur ce qui me paraît être le plus... Sur ce que j'ai le moins l'habitude de lire sur la toile peut-être.

Belle vie!




Alex a dit…

Merci beaucoup d'avoir peint ce tableau,quand je l'ai vu chez toi j'ai été agréablement surprise,et sincèrement c'est un coup de coeur ensuite dans la soirée, je suis allé sur ton blog pour le revoir , j'ai lu l'explication et franchement j'adore ....

Enregistrer un commentaire