Again and again...

"Time is the master"
acrylique sur toile
Je ressers toujours la même cuisine.

Une technique foireuse mais assumée.
Un kilo de peinture qui chatouille les yeux.
Une belle carpe japonisante.
Deux ou trois gousses de symboles Polynésiens.
Un petite goutte de glu universalisante.
Et un brin d'excuses naïves.

On mélange le tout d'un coup dans un gros saladier.
On galère  entre 5 et 6 heures à faire monter en neige.
Puis laisser reposer 3 à 4 jours.

Verser la pâte dans un moule en silicone.
Enfourner à 37.2° dans le four préchauffé.

Servir froid quand il fait chaud.
Servir brûlant quand il fait glacial.

Je me dis artiste, comme pour m'excuser de tout ce que je ne maîtrise pas.
Partager

3 commentaires:

Phil Meyer a dit…

J'aime.
La peinture et le commentaire.
Rien à dire, tu grandis.

Vaitea Courbon a dit…

je dirais même plus j'aime l'artiste et son univers, toujours aussi naïf mais en tout cas, à mon goût !

M@rEv' a dit…

J'aime aussi... Je kiffe grave même... Mais outch!!! Ça fait mal!!!

Enregistrer un commentaire